Les prix Raymond Hostie

 

Raymond Hostie (1920-1999), debout sur la photo, est le fondateur des AAT.

1987 : Gysa JAOUI, Des étapes pour réussir, CAT 5, p. 16-19

1989 : Jacques VAN WYNSBERGHE, La thérapie des patients alcooliques : De bonnes règles pour un bon contrat, CAT 8, p. 267-272

1992 : Alain CRESPELLE, Le moi, le rôle et la personne, différences et interférences : extension du modèle de l’analyse transactionnelle à la dimension instituée de la relation, CAT 8, p. 65-73

1994 : Véronique SICHEM, L’inhibition intellectuelle dans la relation au savoir, AAT 67, p. 100-106

1996 : José GREGOIRE, Sur quels critères fonder la cohérence et les frontières d’un champ d’application de l’AT, ou de la formation ?

1998 : Chantal HAUZOUL Quelques réflexions comparatives à propos des processus thérapeutiques analytique et transactionnel, CAT 8, p. 160-167

2005 : Anne NOE, L’impact de la fratrie dans le scenario, CAT 8, p. 53-61

2007 : Salomon NASIELSKI, Le traitement de l’alliance paradoxale, AAT 113, p. 44-60

2009 : José GREGOIRE, Réflexions sur Berne, Steiner, les courants récents de l’AT, et nous, AAT 122, p. 1-29

2011 : Brigitte Evrard, José Grégoire, Jean Maquet & Jean-Pierre Quazza, Autonomie des pratiques I. Peut-on transiger avec la théorie ? & Autonomie des pratiques II. L’exemple du concept de transaction, AAT 131, p. 38-56

2013 : Laurie HAWKES, Une pensée qui contient : AT et mentalisation, AAT 134, p. 24-41

2016 : France BRECARD, La lutte avec nos démons, AAT 146, p. 8-18

2018 : Valérie PERRET, La honte, fléau de la supervision, AAT 158, p. 58-75